Dom Saint Seraphim/ Novoye                         l'église du village                                            le Centre                                               Alexeï Ivanovich / directeur

 LE TRIOMPHE DU CŒUR : "Etre Amour au coeur de l'Eglise pour que tous soient Un".


 

QUI SOMMES NOUS?

 

 

Soeur Tamara réside actuellement à Bras (Var) dans un vieux presbytère restauré principalement grâce au Triomphe du Cœur avec la participation des paroissiens du village pour en faire la base en France du Triomphe du Cœur.
C’est en tant que rédactrice du journal « Feu et Lumière » qu’elle s’est rendue pour la première fois en Russie en 1988 pour le millénaire du baptême de la Russie et qu’a commencé pour elle l'aventure russe. Dès notre premier voyage nous avons été introduits auprès des enfants spirituels du Père Alexandre Men, qui était encore en vie. Notre activité s’est donc enracinée et poursuivie sur ce terrain-là.
Nous avons senti qu’il fallait jeter des ponts entre l’Orient et l’Occident et marcher tant que nous avions la lumière. Ainsi, sans jamais rien forcer, nous avons avancé par les portes qui s’ouvraient devant nous à travers divers projets.

La misère bien que réelle, était surtout spirituelle d’un peuple que l’on avait coupé de Dieu si longtemps. Comme l’enfant de l’évangile nous ne pouvions apporter que nos petits pains et nos poissons avec la foi que le Seigneur saurait les multiplier. Dans la foi aussi que ce peuple qui paraissait si démuni était mystérieusement le dépositaire de la promesse de Notre Dame à Fatima et que de la conversion de la Russie dépendait la résurrection de la foi dans le monde".
En 97 elle rencontre le père Rolf pour l'organisation du voyage des reliques de Ste Thérèse de l'Enfant Jésus qui parcoureront dix mille kilomètres à travers la Russie, la Sibérie et le Kazakhstan "Le père Rolf, est un grand amoureux de la Sainte Vierge et de sainte Thérèse, nous avions les mêmes objectifs, depuis nous avons continué à travailler ensemble" 
 



Le père Rolf - Philipp Schönenberger, lui, se bat depuis 1993 contre la misère et la pauvreté en Europe de l'Est
Prêtre catholique, le Père Rolf affirme que sa vocation est de travailler sans relâche pour les gens dans la misère. Lorsque les gouvernements ne tiennent pas compte des besoins de la population, les problèmes qu'ils rencontrent sont comparables à un puits sans fond. L'aide divine lui donne la force et le courage de chaque jour.

http://www.osteuropahilfe.ch


Les missions en ex-Union Soviétique.

Le père Rolf a compris que pour lui la volonté de Dieu était de travailler en Russie. Quoiqu'il dise avec humour :

"j'aurais préféré que Dieu m'appelle dans des régions moins glacées..." En 1984, il part en mission pour la première fois en URSS et voit également des villages de Sibérie, du Kazakhstan. Depuis, il fait d'autres voyages dans les pays situés derrière l'ex rideau de fer et y construit un réseau de prêtres et d’églises, et participe à diverses actions dans ce pays encore communiste à l'époque.

En 1990, il lui a été demandé de guider des groupes de pèlerins d'Europe occidentale en Russie. "Ces pèlerins ont été choqués par la pauvreté, dit le père Rolf. Ils étaient d'avis que je devais organiser une aide humanitaire."

En 1992, le premier camion transportait des secours en Russie. 18 autres ont suivi la même année. Depuis, et jusqu'à ce jour, les transports par camions se poursuivent.
Les difficultés financières du père Rolf sont quasi permanentes mais il fait confiance en la Providence.

 

"Je travaille de mon mieux, je prie Dieu.
Le hasard n'existe pas ni les coïncidences,
Dieu nous aide".